Importance du picoplancton autotrophe dans la biomasse et la production primaire des eaux marines oligotrophes : Atlantique tropical oriental et mer des Sargasses

par Eri Fukaï

Thèse de doctorat en Océanologie biologique

Sous la direction de Alain Herbland.

Soutenue en 1991

à Paris 6 .


  • Résumé

    L'importance du picoplancton autotrophe dans la biomasse et la production primaire a été étudiée dans deux régions océaniques oligotrophes : l'Atlantique tropical oriental (PIRAL), plus particulièrement la Convergence Nord Équatoriale et le Dôme de Guinée (centre et périphérie), et la mer des Sargasses (CHLOMAX). Toutes ces zones présentent des structures hydrologiques à deux couches, avec une couche homogène supérieure dépourvue de nitrates. Cette stratification entrai��ne des distributions verticales particulières des paramètres biologiques étudiés : organismes picoplanctoniques (cyanobactéries, eucaryotes autotrophes -eucAP-), chlorophylle et production primaire 14 c (<1 m et total). Un maximum profond de chlorophylle (MPC) existe pour toutes ces régions, situé respectivement pour PIRAL et CHLOMAX, à 40-50 m (0,7-0,8 mgchla. M-3) et à 100 m (0,4 mgchla. M-3). Au cours de PIRAL, ce MPC est constitué principalement par les cellules nanoplanctoniques et non picoplanctoniques. Néanmoins, le picoplancton autotrophe représente 40u de la biomasse phytoplanctonique sur toute la colonne d'eau et il joue un rôle important dans le haut de la couche euphotique, dans la zone pauvre en nitrates. Par contre, les cyanobactéries, étudiées au cours des deux campagnes, ne correspondent qu'a 12-24% de la chlorophylle totale et ceci met en évidence leur contribution peu importante dans la biomasse autotrophe et par conséquent, le rôle non négligeable des eucAP. De plus, le picoplancton autotrophe au cours de PIRAL contribue à environ 40% de la production primaire totale sur la colonne d'eau et de façon importante dans le haut de la couche euphotique. Les index de productivités ne présentent pas de différences significatives entre le pico- et le phytoplancton total. Le picoplancton autotrophe joue donc un rôle significatif dans les écosystèmes océaniques oligotrophes, tropicaux et subtropicaux.

  • Titre traduit

    Part of phototrophic picoplankton in the phytoplankton biomass and the primary production of oligotrophic waters. Eastern tropical Atlantic and Sargasso sea


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (133 f.-[54] p. d'annexes)
  • Annexes : Bibliogr. p. 118-133

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : CRYP A 2721
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1991
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.