Contribution theorique a l'etude de la morphologie d'une couche passivante formee sur une anode de lithium

par CATHERINE FRANCOIS-RIGO

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de BADIALI.

Soutenue en 1991

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    On s'interesse aux differentes morphologies de la couche passivante epaisse formee a la surface de l'anode des generateurs au lithium. On fait une hypothese de quasi-stationnarite. On traite la couche comme un systeme ayant une longueur de correlation infinie et ou les molecules de materiau s'associent en agregats de formes simples et de tailles identiques. Deux types de structure sont consideres. Dans la premiere, on admet la formation de cylindres repartis regulierement dans l'espace soit perpendiculairement a la surface du substrat aux nuds d'un reseau carre soit sur les aretes d'un reseau cubique base sur le substrat. Le calcul y est fait a l'aide d'un modele de champ moyen. Dans la deuxieme, on assimile la couche a un liquide constitue d'agregats spheriques se comportant comme des molecules polyatomiques geantes ou l'ordre a grande distance est du a un processus de percolation. L'energie libre de la couche est estimee. Sa minimisation conduit pour chaque modele a des morphologies variees suivant les valeurs des parametres physico-chimiques du systeme


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 79 REF

Où se trouve cette thèse ?