Immunite acquise contre le paludisme humain a plasmodium falciparum : etude des mecanismes effecteurs et des antigenes impliques

par HASNAA BOUHAROUN-TAYOUN

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Pierre-André Cazenave.

Soutenue en 1991

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous abordons au cours de ce travail l'etude de l'immunite acquise (ou premunition) contre le paludisme a p. Falciparum, observee chez l'homme adulte vivant en zone d'endemie. A chaque etape nous comparons la reponse immune des individus proteges a celle des individus susceptibles. In vivo, les igg d'adultes africains proteges (piag) sont transferees chez les enfants thailandais presentant un acces aigu a p. Falciparum. Dans les 8 cas essayes, ce transfert fait chuter considerablement la parasitemie et annule les symptomes cliniques. In vitro, le piag protecteur n'a aucun effet direct sur la croissance des souches plasmodiales prelevees chez les malades receveurs. Par contre, en presence de monocytes de sujet normal, le piag inhibe la proliferation de ces parasites. Cette inhibition cellulaire dependante d'anticorps (adci) est observee avec les fractions igg protectrices (piag et igg individuelles de sujets proteges), sur toutes les souches parasitaires testees. A l'oppose, aucun effet inhibiteur n'est observe par cooperation entre le monocyte et les igg des individus non proteges. L'etude du mecanisme de l'adci montre que le monocyte, en presence d'anticorps, est stimule exclusivement par le stade merozoite libre. L'inhibition de la croissance du parasite est dependante d'un facteur soluble relargue par le monocyte dans le surnageant de culture. La cooperation entre le monocyte et les anticorps implique la participation d'anticorps cytophiles. Nous avons etudie la distribution isotypique des anticorps anti-p. Falciparum chez les individus infectes. Les sujets proteges synthetisent majoritairement des isotypes cytophiles (igg1 et igg3), alors que les non proteges repondent aux antigenes parasitaires par des anticorps non cytophiles (igg2 ou igm). Les igm d'enfants africains ainsi que les igg d'adultes en premier acces, exercent une competition en adci vis-a-vis des igg protectrices en diminuant l'index d'inhibition specifique de ces dernieres. Ceci suggere l'existence, chez les non proteges, d'anticorps non cytophiles diriges contre les antigenes parasitaires cibles des igg cytophiles effectrices


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 341 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1991
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.