Mecanismes de l'inhibition in vitro de la traduction et de la transcription inverse par des olignonucleotides antisens

par Claudine Boiziau

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Philippe Ascher.

Soutenue en 1991

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Des oligonucleotides antisens non modifies ou modifies (alpha, phosphorothioates, methylphosphonates, phosphoroseleniates, lies ou non a un groupement acridine, dodecanol, polylysine ou pontant) et complementaires de differentes sequences de l'arn messager de beta-globine de lapin ont ete synthetises. Nous avons etudie la capacite d'inhibition de traduction de ces antisens dans des milieux acellulaires (extrait de germe de ble et lysat de reticulocyte de lapin) et dans des reticulocytes de lapin en culture, selon les modifications chimiques introduites, et la region visee de l'arn messager. La plupart des oligonucleotides antisens testes se revelent actifs dans les milieux de traduction acellulaires, mais ils sont sans effet sur la synthese de beta-globine dans les reticulocytes intacts. Nous avons egalement mis en evidence la possibilite de bloquer la transcription inverse de l'arn messager de beta-globine grace a des antisens alpha et beta, complementaires de l'arn matrice, et nous avons analyse les mecanismes de l'inhibition


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 203 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1991
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.