Sur le comportement en compression des composites stratifies carbone-epoxy

par Éric Vittecoq

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Pierre Ladevèze.

Soutenue en 1991

à Paris 6 .


  • Résumé

    Le comportement de traction de la couche élémentaire d'un stratifie unidirectionnel est actuellement assez bien connu. Dans la direction des fibres, notamment, il est du type élastique linéaire fragile. Le comportement de compression, quant à lui, semble différent, tout particulièrement dans le cas de fibres à très haute résistance. Ce comportement étant le plus souvent caractérise a partir d'essais de compression assez rudimentaires, l'interprétation des résultats est délicate et rend difficile la connaissance des modules et valeurs a rupture. Il apparaît nécessaire de mettre en ouvre un essai permettant d'avoir accès, de façon précise, au comportement de compression. C'est pourquoi un montage de flexion 4 points spécialement étudie pour les composites stratifies a été mis au point. Afin de solliciter l'éprouvette en flexion pure, ce montage a été reaalise au moyen d'éléments déformables qui permettent d'éliminer les sollicitations parasites, et de ne pas perturber le champ de contrainte au voisinage des points d'application des efforts. Des essais ont été réalises sur deux matériaux a matrice époxy (bsl 914) et fibres de carbone a haute et très haute résistance (t300 et im6). Ils ont mis en évidence un comportement de compression élastique non linéaire fragile. Il n'y a donc pas d'endommagement dans la direction des fibres. Les résultats obtenus confirment cependant la faiblesse relative de ce type de matériau en compression, avec une chute d'environ 20% de la contrainte a rupture et de 30% du module. Un modèle micro-mecanique, prenant en compte les défauts de rectitude des fibres permet d'expliquer la perte de rigidité observée en compression. Son identification est cependant délicate, et c'est un modèle plus simple qui est développe, identifie et valide. Les résultats obtenus sont très satisfaisants, et son intégration à un code de calcul ne présente pas de difficultés particulières


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 67 ref

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1991
  • Bibliothèque : École normale supérieure. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Archives / LMT / THE 196
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.