Production d'enzymes chitinolytiques par le champignon filamenteux, aphanocladium album. Caracterisation physiologique d'un mutant hyperproducteur

par Valérie Vasseur

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Gilbert Bompeix.

Soutenue en 1991

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La production extracellulaire d'enzymes chitinolytiques a ete etudiee chez une souche sauvage du champignon, aphanocladium album. Le champignon produit un (faible) niveau constant d'enzymes dans differentes conditions de culture. La production n'est pas sensible a l'effet glucose et est regulee par un produit de degradation de la chitine, la n-acetylglucosamine (nag) selon un mecanisme de type induction/repression. Le mutant e3 d'a. Album possede une activite chitinolytique 25 fois plus elevee que celle de la souche sauvage en milieu liquide avec de la chitine cristalline comme seule source de carbone. Une activite chitinolytique elevee est egalement observee sur un milieu contenant de l'acide malique. La production d'enzymes est moins sensible a l'effet represseur de la nag. Parallelement, le mutant e3 a une mauvaise croissance sur un milieu contenant de la nag comme seule source de carbone. Une comparaison de l'absorption et de la metabolisation de la nag dans les cellules des deux souches a ete realisee. L'absorption de la nag se fait de la meme facon, par un double systeme de transport a faible et forte affinite pour le sucre amine. Toutefois, le km a faible affinite de la souche mutante est 14 fois plus eleve que celui de la souche sauvage. La nag est egalement moins bien metabolisee par le mutant. Le(s) mecanisme(s) possible(s) responsable(s) de l'hyperproduction d'enzymes chitinolytiques est discute. Le mutant n'est pas un mutant morphologique ni un mutant auxotrophe. La mutation semble affecter un gene specifique a la production d'enzymes chitinolytiques

  • Titre traduit

    Production of chitinolytic enzymes by the fungus aphanocladium album. Physiological characterization of an overproducing mutant


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 148 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1991
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.