Etude expérimentale des équilibres isotopiques entre CO#2, CO, CH#4, H#2, H#2O : applications à la géothermométrie des aquifères profonds

par Nathalie Tresonne

Thèse de doctorat en Sciences de l'eau

Sous la direction de René Létolle.

Soutenue en 1991

à Paris 6 .


  • Résumé

    Pour tenter d'expliquer les ecarts de temperatures observees lors de l'etude comparative des geothermometres chimiques et isotopiques, on a etudie la cinetique des echanges isotopiques entre les gaz co#2, co, ch#4, h#2 et h#2o. Les echanges isotopiques sont les plus rapides pour les couples co#2-co (pour le carbone) et h#2-h#2o (pour l'hydrogene). Toutefois, co et h#2 etant rarement deceles dans les emanations geothermiques, les geothermometres isotopiques isotopiques co-co#2 et h#2-h#2o seraient donc difficiles a appliquer. L'echange du carbone entre co#2 et ch#4 est tres long par rapport au temps de residence d'une eau geothermale. Des problemes analytiques n'ont pas permis de mettre en evidence l'equilibre isotopique en oxygene 18 entre les couples co-co#2 et h#2o-co. Par contre l'echange isotopique entre les gaz co#2 et h#2o est trop rapide pour pouvoir etre utilise en geothermometrie. L'eau est indispensable a l'echange isotopique (elle permet la formation de composes intermediaires). Les phenomenes catalytiques et de surface sont primordiaux. Finalement, les resultats ici ne sont pas directement applicables aux sources geothermales pour trois raisons, l'eau n'est pas toujours sous forme gazeuse, la temperature est inferieure et la pression totale de la phase gazeuse tres superieure a nos conditions experimentales. En conclusion, nos observations amenent a la plus grande prudence dans l'interpretation thermometrique des teneurs en isotopes des gaz d'emanations geothermiques. Seuls des travaux beaucoup plus pousses que ceux qui ont ete realises dans ce travail avec peu de moyens experimentaux pourront preciser la signification des teneurs en #2h, #1#3c et #1#8o des gaz hydrothermaux


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1vol. (162 p.)
  • Annexes : 131 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 1991 370
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1991
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.