Utilisation de la resonance magnetique nucleaire haute resolution dans les solides pour l'etude des surfaces de materiaux finement divises

par HAMED TAIBI

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de André Pierre Legrand.

Soutenue en 1991

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La rmn haute resolution dans les solides a ete utilisee pour observer differentes surfaces et surfaces modifiees, plutot amorphes, au niveau moleculaire. Les especes presentes et parfois leur abondance et leur organisation sont decrites: 1) une caracterisation par rmn #2#9si et #1#3c a permis de preciser la composition des supports de silices de chromatographie et des chaines courtes greffees en surface. Une comparaison entre deux types de greffons, les alkylaminosilanes et les alkylhydrogenosilanes, est possible. Les taux de recourement obtenus etaient equivalents, c'est-a-dire tres importants, dus a un encombrement sterique minimal. Les alkylhydrogenosilanes avaient reagi avec la silice en presence de catalyseurs. Les especes greffees sont souvent differentes de ce qui etait attendu a partir des reactions les plus simples et une nouvelle description de la surface modifiee effectivement obtenue a ete proposee; 2) une determination de la composition chimique et la formule chimique de silices d'origine biologique a ete possible et comparee a la classification usuelle des biologistes. L'effet du traitement thermique sur les silices de stober a conduit a des resultats en parfait accord entre la rmn et les autres methodes d'analyses; 3) l'utilisation de la methode du dephasage dipolaire sur des silices pyrogeniques, de precipitation et la spicule a permis d'etudier les profils des raies des sites siloxanes. La distribution des deplacements chimiques due aux differents angles de liaison des tetraedres sio#2, est differente d'une silice de precipitation ou de combustion a une silice d'origine biologique


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 117 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1991
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.