Rôle des organes maternels dans la régulation de la nutrition de l'embryon de pois (Pisum sativum L. CV finale) au cours de son développement sur la plante-mère

par Christine Rochat

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Jean-Pierre Boutin.

Soutenue en 1991

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La composition biochimique des tissus de la gousse de pois, Pisum sativum L. , cv. Finale a été caractérisée tout au long de son développement. Cette étude a mis en évidence l'existence de réserves temporaires d'homosérine et d'o-acetylhomosérine dans la paroi de la gousse, et d'amidon, d'arginine et de glutamine dans le tégument. L'étude fine de la composition du liquide du sac embryonnaire a montré la constance de ce milieu tout au long du développement, même lorsque l'embryon est sur le point d'avorter. Les principaux acides aminés parvenant au fruit sont l'asparagine, la glutamine et l'homosérine. Leurs proportions restent stables pendant un cycle jour-nuit et pendant le développement de la gousse. La composition relative en acides aminés évolue entre le pédoncule de la gousse et le funicule de la graine principalement du fait de la formation de thréonine. Elle est encore modifiée après le déchargement dans le tégument: l'alanine et la valine sont alors prépondérantes avec la glutamine et la thréonine alors que l'asparagine devient minoritaire. La nutrition azotée des plantes (nitrique ou symbiotique) détermine les proportions relatives des acides aminés transportés. Le transfert du saccharose à l'embryon en croissance a été étudié par la technique de la graine évidée. L'utilisation d'une solution cavitaire stagnante a permis de suivre les concentrations en saccharose dans le tégument et dans la solution cavitaire. Pour certaines concentrations en mannitol (100 et 400-500 mm) de la solution cavitaire, du saccharose se forme dans les téguments isolés. Il proviendrait de la dégradation de l'amidon tégumentaire. Des interconversions amidon-saccharose ont été mises en évidence in vivo. Les enzymes nécessaires à ces interconversions sont présentes dans le tégument. L'activité de l'une d'elles, la saccharose synthase, est corrélée avec la concentration en saccharose du tégument. Ces interconversions amidon-saccharose permettraient au tégument de réguler l'alimentation carbonée de l'embryon et seraient modulées par la pression osmotique de l'interface tégument-embryon.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : Références bibliographiques p. 63-72. 180 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1991
  • Bibliothèque : AGROCAMPUS OUEST. Institut national d'horticulture et de paysage. Bibliothèque générale.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : CL SPE 4 (BG-21075)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.