Cytokines et histamine, interactions au sein de l'hematopoiese

par CLAIRE PIQUET-PELLORCE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de JEAN-FRANCOIS BACY.

Soutenue en 1991

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Au cours d'une reponse immunitaire plusieurs cytokines sont produites notamment l'interleukine 3 (il-3) et le granulocyte-macrophage colony stimulating factor (gm-csf). Ces deux facteurs de croissance hematopoietique presentent la propriete de stimuler la synthese d'histamine par les cellules medullaires en augmentant la synthese de novo de l'enzyme responsable de la decarboxylation de l'histidine. Ce travail a pour objet la caracterisation de cytokines capables de moduler la synthese d'histamine induite par ces facteurs de croissance hematopoietique par les cellules medullaires et leur mecanisme d'action, ainsi que la caracterisation de l'une des fonctions de cette histamine endogene dans l'hematopoiese. L'interleukine 1 (il-1) et le facteur necrosant les tumeurs agissent en synergie avec le gm-csf pour induire la production de prostaglandines e2, qui a leur tour amplifient la synthese d'histamine induite par le gm-csf. De meme, les lipopolysaccharides agissent en synergie avec le gm-csf pour stimuler les syntheses d'histamine et de pge2, neanmoins ces dernieres ne sont pas impliquees dans l'effet du lps quand a la production d'histamine. Le mecanisme de transduction de ces phenomenes implique l'ampc. A l'inverse du gm-csf, l'effet de l'il-3 sur la synthese d'histamine n'est modulable par aucun de ces facteurs. Enfin, deux modeles in vivo illustrent l'ensemble de ces donnees. L'histamine produite en reponse a l'il-3 est necessaire a l'effet de ce facteur de croissance sur les cfu-s. La proliferation de ces cellules souches induites par l'il-3 est abolie par l'inhibition de la synthese d'histamine ou le blocage des recepteurs h2 de l'histamine. Un agoniste h2 mime l'effet de l'il-3 et un antagoniste h2 previent celui-ci in vivo. Le gm-csf, en depit de sa capacite a induire la synthese d'histamine, ne stimule pas la proliferation des cfu-s car il semble moduler negativement les recepteurs h2. Cependant, le gm-csf associe a l'il-1 stimule la proliferation des chu-s et ce phenomene est aboli quand on empeche l'histamine d'y prendre part


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 569 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1991
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.