Etude des antigenes membranaires lymphocytaires t chez l'axolotl (amphibien, urodele). Caracterisation biochimique et distribution tissulaire a l'aide d'anticorps polyclonaux et monoclonaux

par FABIENNE KERFOURN

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de JACQUES CHARLEMAGNE.

Soutenue en 1991

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Deux nouvelles strategies developpees chez l'axolotl ont permis l'isolement et la preselection de proteines membranaires lymphocytaires servant d'immunogenes injectes a des lapins pour l'obtention d'anticorps (l12-l10) ou a des souris pour l'obtention d'anticorps monoclonaux (mab 87. 16). La caracterisation biochimique des antigenes detectes par ces diverses sondes immunologiques a ete entreprise. L'etude de leur distribution tissulaire est par ailleurs realisee par cytometrie en flux. Des proteines de pm 38 et 36 kd reconnues specifiquement par les anticorps polyclonaux l12 et l12 mono-38 ainsi que l'antigene de pm 43 kd detecte par l'acm 87. 16 sont presents au sein des lysats membranaires lymphocytaires, peuvent etre detectes en immunofluorescence indirecte et marques a l'#1#2#5i ce qui demontre leur expression membranaire. Les experiences de double marquage permettent de preciser que les anticorps l12 et 87. 16 reconnaissent des sous-populations thymiques et lymphocytaires spleniques n'exprimant pas d'ig de surface. L'extraction par la digitonine des antigenes natifs radiomarques et extraits a partir de lymphocytes spleniques fournit toujours apres immunoprecipitation par les immunserums l12 et l12 mono-38 un complexe multimoleculaire. L'interpretation des electrophoreses en diagonale ainsi realisees indique que les proteines 38 et 36 kd s'associent par des liaisons non covalentes a d'autres elements co-precipites parmi lesquels l'heterodimere covalent 43-22 kd est identifie avec precision. Les effets des glucocorticoides et les consequences de la thymectomie sur le devenir des antigenes membranaires precedemment decrits ont ete egalement analyses. Ces experiences ont confirme l'heterogeneite fonctionnelle de la population lymphocytaire splenique chez l'axolotl


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 208 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1991
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.