Evolution des elements vasculaires et gliaux consecutive a une lesion excitotoxique dans le thalamus de rat

par ISABELLE DUSART

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Philippe Ascher.

Soutenue en 1991

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous avons etudie l'evolution des populations cellulaires gliales apres la depletion neuronale du noyau ventrobasal du thalamus chez le rat par injection locale d'acide kainique (ak). Cette evolution a ete suivie entre 24 heures et 18 mois apres l'injection d'ak. Les astrocytes ont ete marques a l'aide d'un anticorps contre la proteine fibrillaire acide gliale (gfap: glial fibrillary acidic protein), les cellules microgliales/macrophagiques avec la lectine b4 extraite de griffonia simplicifolia. L'anatomie des vaisseaux a ete etudiee apres perfusion a l'encre de chine. Pour etudier l'existence de la barriere hematoencephalique (bhe), nous avons injecte dans la circulation generale une grosse molecule, la peroxydase de raifort, qui ne passe pas la bhe dans un cerveau intact. Nous avons effectue en parallele une etude en microscopie electronique qui nous a permis d'observer les cellules myelinisantes. Au cours de ce travail, nous avons defini trois phases dans l'evolution du contenu cellulaire de la lesion. La premiere etape concerne la reponse precoce a l'injection d'ak des cellules en place avant la lesion. Elle consiste en une modification morphologique des astrocytes, une rupture de la glia limitans, une ouverture de la bhe et une activation de la microglie residente. La deuxieme phase est une periode de recrutement et de proliferation cellulaire. On observe l'entree de monocytes, une angiogenese importante, une demyelinisation des axones, l'apparition de modifications morphologiques des afferences ressemblant a des cones de croissance et l'entree de cellules de schwann. Enfin la derniere phase, l'etablissement de la cicatrice gliale, conduit a la sclerose dans laquelle les astrocytes ont un role majeur. Nous avons essaye de montrer que ces modifications diverses n'evoluent pas en parallele mais que l'injection d'ak et la mort neuronale conduisent a une chaine d'interactions cellulaires, aboutissant a la sclerose. Des tentatives de regeneration pourraient etre favorisees durant la periode de proliferation et de recrutement cellulaire. Toutefois, apres un mois les astrocytes reactifs forment la cicatrice gliale et tendent a eliminer tout autre element


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 530 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1991
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.