Regulation pharmacologique de la concentration cytosolique d'ions calcium dans les erythrocytes et les myocytes et fibroblastes cardiaques en culture : application a l'hypertension primaire

par Monique David-Dufilho

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de MARIE-AUDE DEVYNCK.

Soutenue en 1991

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La concentration cytosolique d'ions calcium module de nombreuses activites cellulaires. Elle est controlee par des mecanismes de transport de calcium situes dans les membranes internes et plasmiques. L'hypertension primaire semble etre associee a des valeurs elevees de la concentration cytosolique d'ions calcium qui ont ete observees dans plusieurs types cellulaires. L'erythrocyte ne dispose que de deux mecanismes de transport pour maintenir sa concentration cytosolique de calcium: un influx qui reste a caracteriser et une pompe calcique, responsable de la sortie de calcium, qui a ete bien etudiee. La fluorescence intrinseque de l'hemoglobine a jusqu'a present empeche la determination de la concentration erythrocytaire de calcium par des mesures directes de fluorescence. Nous decrivons ici une methode pour la mesurer directement avec le chelateur calcique fluorescent, fura-2. Nous observons qu'elle est augmentee dans l'hypertension essentielle et genetique du rat de souche okamoto. Ces valeurs elevees de la concentration erythrocytaire de calcium sont associees a une plus grande participation de la composante sensible aux dihydropyridines de l'influx calcique. Nous demontrons que l'influx calcique est inhibe de facon dose-dependante par les dihydropyridines suggerant la presence de canaux calciques de type l dans les membranes erythrocytaires. Nous decrivons egalement la determination par des mesures en fluorescence frontale de la concentration cytosolique de calcium dans les myocytes et les fibroblastes cardiaques cultives en monocouche. La concentration de calcium est augmentee uniquement dans les myocytes de rats spontanement hypertendus


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 418 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1991
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.