Le mpf et les divisions meiotiques de l'ovocyte de xenope : phosphorylation des proteines et synthese proteique

par Patrick Cormier

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de ROBERT BELLE.

Soutenue en 1991

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous avons etudie la regulation de la meiose de l'ovocyte de xenope et obtenu trois principaux resultats: 1) le mpf (m-phase factor), regulateur universel de la division cellulaire, phosphoryle une proteine identifiee au facteur d'elongation ef-1 gamma. Ce resultat constitue un lien direct entre l'activite proteine kinase du mpf et la regulation de la synthese proteique. 2) le mpf phosphoryle et active une autre proteine kinase (la caseine kinase ii) permettant un mecanisme d'amplification dans les effets pleiotropiques du facteur. 3) une forme specifique de la proteine phosphatase 2a (pp2a) a ete mise en evidence a la metaphase de la division meiotique. Elle serait impliquee dans la regulation de l'activite mpf


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 435 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1991
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.