Etude electrophoretique des proteines epididymaires en relation avec les changements de la surface des spermatozoides chez la souris

par Jean Robert Mboungou

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de Marcelle-Anne Fain-Maurelle.

Soutenue en 1991

à Paris 5 .


  • Résumé

    Chez la souris, l'epithelium epididymaire secrete une grande variete de proteines et de glycoproteines. Quatre d'entre elles, seuls marqueurs de la differenciation, de la regionalisation et de l'androgenodependance du canal, presentent une specificite tissulaire et zoologique. Ces proteines specifiques sont des complexes macromoleculaires essentiellement constitues de sous-unites riches en residus glucidiques. L'adsorption de certaines sous-unites a la surface des spermatozoides en transit dans l'epididyme, suggere l'intervention de ces proteines dans la maturation du gamete male.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (110 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 98-110

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque Saints-Pères Sciences (Paris). Service commun de la documentation. Bibliothèque Saints-Pères Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.