Le calendrier et les fêtes calendaires dans l'Europe contemporaine : origines et évolution : essai d'interprétation

par Jean Dominique Lajoux

Thèse de doctorat en Ethnologie

Sous la direction de Robert Cresswell.

Soutenue en 1991

à Paris 5 .


  • Résumé

    Loin de correspondre à quelque besoin de transgression d'un ordre établi pour mieux s'y plier ensuite le reste de l'année, les rites célèbres dans les campagnes sont, au contraire, des manifestations solennelles dont les raisons sont à rechercher dans un besoin profond d'intégration de l'homme dans l'univers. Les fêtes calendaires sont les vestiges de rites antiques donnant accès aux royaumes des dieux. Leurs rites appellent la prospérité et la protection de ces divinités. La déesse lune est le cœur des systèmes calendaires imagines par la quasi-totalité des groupes humains, le soleil, la divinité qui prodigue ses bienfaits. L’adéquation du terme des rondes, que l'un et l'autre accomplissent autour de la terre, est à l'origine d'une multitude de systèmes de calendriers dits luni-solaires. Ceux des grecs, des romains et des celtes sont analyses dans la 1ere partie de l'ouvrage ainsi que le culte des martyrs dont l'existence et la diffusion, dans les pays méditerranéens, permet de comprendre comment le calendrier chrétien s'est construit et substitue au calendrier romain-julien, pour devenir l'instrument universel de mesure du temps. La 2eme partie présente par le texte et par l'image une suite de coutumes encore célébrées dans certains villages, tandis que la 3eme reprend ces rites, pour tenter d'en définir l'origine. Archéologie, épigraphie, histoire antique et médiévale, mythologie, folklore, ethnographie constituent le fonds de référence de la bibliographie.

  • Titre traduit

    Calendars and festivals in contemporary europe : origins and evolution : attempt of interpretation


  • Résumé

    Far from meeting a need of transgression of the established order than to conforms to it during the rest of the year, the rituals celebrated in the villages are, on the contrary, solemn manifestations. Undoubtedly their reasons of being are located in a profound need of integration of the man in the universe. The calendar festivals are the remains of ancient rites which lead to the kingdoms of the gods. Their celebrations wish prosperity and ask for the divine protection of the latter. The moon-deity is at the core of the calendar system of a great majority of human groups and the sun is the god who lavishes his blessings. The adequacy of their revolutions round the earth originated a multitude of calendars called lune-solar for that reason. The first part deals with Greek, Roman and Celts calendars and with the martyrs'cult. The existence and broadcasting of the latter enable to understand how the christian calender built itself and took the place of the Julian-roman calendar for to become the universal tool for measuring time. The second part presents a series of customs still celebrated in some European villages whereas the third part tries and defines the origins of these rites. Archeology, epigraphy, ancient and medieval history, mythology, folklore and ethnography are the stock of reference of the bibliography.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (1081 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 989-1056. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales Descartes - CNRS (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 15459-<1 À 3>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.MF.PA5.LETT.1991
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 92-649
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.