La société Wéménu, son dynamisme, son contrôle : approche ethno-sociologique d'une société du sud Bénin

par Roger Brand

Thèse de doctorat en Ethnologie

Sous la direction de Louis-Vincent Thomas.

Soutenue en 1991

à Paris 5 .


  • Résumé

    L'etude ethno-sociologique s'est deroule dans la vallee de l'oueme, situee au sud-est du benin. La population dont le taux d'accroissement naturel est de 2,4% est etablie dans des villages en bordure du fleuve oueme et dans des villages en bordure du plateau de sakete; les villages les plus meridionaux vivent d'une economie lacustre tandis que les autres ont une economie mixte. L'histoire des wemenu est liee aux migrations de groupes multifamiliaux yoruba, aizo, adja-fon et tofinu. Les adja-fon imposerent leur langue, leurs dieux, vodun, et leur refus d'etre diriges par une autorite centralisatrice. Ces differents groupes n'ont jamais constitue un ensemble politique homogene; cependant ils ont cree une societe originale, la societe wemenu, ou s'exercent les luttes d'influences entre les chefs de lignage, des cultres vodun et des societes secretes. Les wemenu reconnaissent l'egalite entre les individus et l'expriment dans leur soumission aux interdits, leur choix du partenaite sexuel, le choix d'un travail. Tous les jeunes des deux sexes, non-inities comme inities a un culte vodun, ont appris a distinguer les activites sexuelles a but erotique de celles qui visent a procreer. L'erotisation de la sexualite est un phenomene particulier de la socialisation de l'individu, tel que l' etirement du clitoris et des petites levres pour les filles. . . .

  • Titre traduit

    The wemenu, its dynamism, its control. An ethno-sociological approach of a society of south benin


  • Résumé

    The ethno-sociological study took place in the oueme valley, located in south east benin. The population, whose rate of natural increase is 2,4%, is established in villages bordering on the oueme river and in villages bordering on the plateau of sakete; the southernmost villages live by a lacustrine economy whereas the others have a mixed economy. The history of the wemenu is linked with the migrations of multifamilial groups belonging to the yoruba, aizo, adja-fon and tofinu. The adja-fon imposed their language, their gods, vodun, and refusal to be governee by a centralizing authority. These various groups never formed a homogeneous political unity; however, they created an original society the wemenu society, where the chiefs of lineage, vodun cults and secret societies compete with one another for influence. Equality between individuals is recognized by the wemenu and is expressed in their submission to prohibitions their choice of sexual partner, the choice of a means of livelihood. All the young people of both sexes, the non-initiated as wells as the initiated into vodun cult, have learned to distinguish between the sexual activities aimed at erotic pelasure and those aimed at procreation. The eroticization of sexuality is a particular phenomenon of the socialization of the individual: such as the elongation of the clitoris and the labia minora for the girls. . . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (876 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 624-650. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T521
  • Bibliothèque :
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 92-569
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 15297-<1 À 3>
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.