Influences des afférences vagales et laryngées sur l'électrogenèse corticale chez le rat

par Ghislaine Gayan Ramirez

Thèse de doctorat en Médecine

Sous la direction de Yves Jammes.

Soutenue en 1991

à Paris 5 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La présente étude a permis de montrer que l'activité électroencéphalographique spontanée du cortex sensori-moteur chez le Chat anesthésié peut être modifiée au cours de tests mettant en jeu les afférences vagales ou laryngées. Ces modifications s'observent au cours de stimulations recrutant l'ensemble des afférences vagales pulmonaire, cardiaque et/ou digestive (stimulation électrique répétitive, activation chimique des fibres amyéliniques par la phényldiguanide) mais également lors de la mise en jeu spécifique des seules afférences d'origine bronchochopulmonaire (nerf vague) ou provenant des voies aériennes supérieures (nerf laryngé supérieur). L'analyse qualitative et quantitative de l'activité électroencéphalographique révèle que ces réponses corticales sont limitées à des zones spécifiques du cortex sensori-moteur et qu'elles disparaissent après bivagotomie cervicale ou section des deux nerfs laryngés supérieurs. Il semble donc que le cortex sensori-moteur intègre des messages sensoriels issus des intérocepteurs bronchopulmonaires et des voies aériennes supérieures et qu'il existerait par ailleurs des relations privilégiées entre le larynx (organe de la phonation) et le cortex moteur. L'existence de ce mode d'intégration pourrait constituer une base électrophysiologique pour l'étude de la dyspnée.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (72 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle médecine et odontologie.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.