Le vers dactylique lyrique dans la tragédie grecque

par Philippe Brunet

Thèse de doctorat en Études grecques

Sous la direction de Jean Irigoin.

Soutenue en 1992

à Paris 4 .


  • Résumé

    Dactylic verse, initially used un the epos, occurs sometimes in sung oparts of tragedy. In the tragic choruses and monodies, it is employed under various forms among various metres. Therefore, it is necessary to analyze its metrical context and to define its place and its length within the period. Acatalectic dactyls never occur at period close, even in case of hiatus. Diaresis takes a greater part in lyric dactyls. A word-end after a long syllable with short vowel means verse-end. Tetrapodic lines deserve special attention : metrical, syllabic and also accentual shape are to be investigated. Acatalectic lines differ from catalectic lines in metrical and verbal structure; and also in accentual shape. Their melody may have been different too. Aeschylus does not employ the acatalectic tetrameter, but he alone uses the heptameter. Commentaries of important parts and plays are given. An index of greek words has been made, for all dactylic verses we met in tragic songs.

  • Titre traduit

    Lyric dactylic verse in greek tragedy


  • Résumé

    Le vers dactylique, a l'origine composant de l'epopee, se rencontre parfois dans les parties chantees de la tragedie. Dans les choeurs et les monodies tragiques, il apparait sous diverses formes parmi divers metres. Il faut donc analyser son contexte metrique et definir sa place et sa longueur a l'interieur de la periode. Les dactyles acatalectes ne se trouvent jamais a une fin de periode, meme en cas d'hiatus. La dierese joue un grand role dans les dactyles lyriques. Une fin de mot apres une syllabe longue contenant une voyelle breve signifie une fin de vers. Les tetrapodies meritent une attention particuliere : il faut etudier leur forme metrique, syllabique, mais aussi accentuelle. Les vers acatalectes different des vers catalectiques par leur structure metrique et verbale; et aussi par leur forme accentuelle : difference qui valait peutetre pour la melodie. Eschyle n'emploi pas le tetrametre acatalecte, mais il est le seul a utiliser h'heptametre. Des commentaires des pieces et des parties importantes ont ete proposees. Un index des mots grecs a ete etabli pour l'ensemble des vers recenses.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (441 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 85013 IV L 1992 3
  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 2316
  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 2316
  • Bibliothèque : Bibliothèque Gernet & Glotz (Paris). (Contact: Marie LERAT) .
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : THE.BRUNET Ph Dactylique
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 16093

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 203
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.