Les Eglises chrétiennes et leurs engagements socio-politiques en Corée du Sud, 1972-1990 : une étude sociologique des rapports entre religion et politique

par Jong-Chul Choï

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Jean Baechler.

Soutenue en 1991

à Paris 4 .


  • Résumé

    L'objectif de cette thèse est de dégager les facteurs socioreligieux qui déterminent le choix des positions politiques des églises chrétiennes sud-coréennes pendant la période 1972 -1990. Dans les études précédentes sur ce sujet, la doctrine religieuse a été considérée comme un facteur le plus influent parmi d'autres. Tout en reconnaissant son poids explicatif relativement lourd dans la cristallisation des attitudes politiques des organisations religieuses, nous avons vise à compléter sa carence explicative par les facteurs organisationnels. Nous avons dégage les facteurs les plus pertinents pour expliquer la divergence entre l'engagement contestataire et l'engagement légitimateur des organisations chrétiennes de la manière suivante: comme facteurs sociaux, 1) les conditions sociales des groupes de pression, 2) la politique religieuse gouvernementale. Comme facteurs religieux, 1) la tradition ecclésiale et théologique, 2) les ressources du leadership religieux, 3) l'autonomie organisationnelle des leaders religieux 4) l'intérêt ecclésiastique, 5) la préférence des fidèles.

  • Titre traduit

    The Christian churches and their socio-political engagements in the South Korea, 1972-1990 : a sociological study of religion and politics


  • Résumé

    The objective of this thesis is to find the socio-religious factors that determine the choice of the political positions in the south Korean Christian churches during the period 1972-1990. In the precedent studies on this theme, the religious doctrine had been regarded as a most influential among the others. Recognizing the relative importance in explanation the determination of the political attitudes in the religious organization, we aimed to fill up the default in the explanation by the organizational factors. We have find out the more relevant factors to explain the divergence which is polarized between the oppositional engagement and social quiescence in the following way: as the social factors, 1) the social conditions of pressure group, 2) the governmental religious policy. As the religious factors, 1) the theological and ecclesiastical tradition, 2) the religious leadership resources, 3) organizational autonomy of religious leaders, 4) ecclesiastical interest, 5) the preference of the faithful.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 413 f
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 2179
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 92-795
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 15554

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.MF.PA4.LETT.1991
  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.