Un témoignage sur la polémique antijuive des chrétiens au IIIe siècle : les poèmes de Commodien

par Jean-Michel Poinsotte

Thèse de doctorat en Histoire des religions

Sous la direction de Jacques Fontaine.

Soutenue en 1992

à Paris 4 .


  • Résumé

    Souci didactique et activité polémique font traditionnellement bon ménage avec la poésie latine ancienne ; cette double vocation se retrouve dans les œuvres (instruction et poème apologétique) du premier poète chrétien, comédien, au milieu du IIIe siècle. Dans une atmosphère apocalyptique, il instruit païens et chrétiens en critiquant l'idolâtrie, le judaïsme, le comportement indigne de ses frères. Quoique indirecte le plus souvent, la polémique antijuive est chez lui virulente, et occupe une partie importante du poème. Commodien développe une thématique en gros conforme à la tradition polémique qui s'est constituée depuis un siècle : en raison de leur "nature" mauvaise, faite de cruauté, d'orgueil et d'impiété, les juifs sont rejetés - a jamais, selon commodien-, et les gentils appelés au salut à leur place. Pour asseoir son argumentation sur des bases indiscutables, le poète s'appuie presque exclusivement sur l'ancien testament (prophètes et psaumes), par l'intermédiaire d'un recueil de testimonia identique à celui dont s'est inspire Cyprien de Carthage.

  • Titre traduit

    A Testimony on the anti-Judaic polemics of the third century Christians : the poems of Commodianus


  • Résumé

    Didactic purpose and polemic activity are traditionally linked with the ancient Latin poetry: this double vocation can be found in the writings (instructions and apologetic poem) of the first Christian Latin poet, commodianus, in the middle of the third century living in an apocalyptic atmosphere, he teaches his heathen and Christian brethren by criticizing idolatry, Judaism, and the shameful behavior of the Christians themselves. Though almost always indirect, his anti-Judaic polemics is scathing, and it takes a prominent part in the poem. Commodianus'themes are consonant with the polemic tradition which set up one century before: because of their wrong cruel, conceited, impious "nature", the Jews are rejected - for ever, as commodianus thinks, and the gentiles called on. To base his arguments on an indisputable ground, the poet most of the time takes his stand on the Old Testament (prophets and psalms), through a book of testimonia, identical with the collection Cyprian, bishop of cartage, used.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 413 f

Où se trouve cette thèse ?