La blessure intérieure. Approche théorique

par Pascal Ide

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Janine Chanteur.

Soutenue en 1991

à Paris 4 .


  • Résumé

    Ce travail tente une approche spéculative de la notion de blessure intérieure (sa nature, sa profondeur, ses causes, ses différentes espèces). Même si elle se révèle le plus souvent par la souffrance, la blessure est formellement une privation, un manque affectant une puissance humaine dans son déploiement actuel. La tripartition statique en acte vertueux, fautif et blessé doit dynamiquement s'articuler: l'actus humanus (volontaire) soit bon soit peccamineux est presque toujours surdéterminé par un actus hominis (subi) blessé. La blessure vient de causes extérieures ou intérieures, à type de conflit endopsychiques; mais sa condition de possibilité radicale est une autre blessure, ontologique cette fois, le péché originel. Divisé de dieu, l'homme se divise en lui-même de sorte que l'esprit ne maitrise plus ses dynamiques sensibles. Aussi sur la blessure entitative de la perte de la justice originelle et de l'orientation de tout l'homme vers sa fin béatifiante, se greffent deux par deux, quatre blessures opératives fondamentales, affectant les quatre facultés de l'homme rendu vulnérable. Deux, par excès, intéressent la sensibilité: la blessure de l'irascible qu'est la violence et celle du concupiscible (surtout la sexualité) qu'est l’anarchie des pulsions partielles. Les deux autres, par défaut, touchent l'esprit: la blessure de la volonté qu'est la faiblesse; la blessure de l'intelligence qu'est l'ignorance. La perspective adoptée est thomasienne et ouverte aux acquis des sciences humaines (Baruk, Girard, Frankl, Freud, Karli, Lacan, Lorenz, Odier. . . )

  • Titre traduit

    The internal wounds. Speculative approach


  • Résumé

    This work attempts to give speculative approach of internal wounds (their nature, their depth, their causes, their different types). Even if they reveal themselves most often through suffering, a wound is formally a deprival, a loss touching a human faculty in its present expansion. The statical tripartie division. In a virtuous, sinful and wounded acts must be dynamicaly connected: the actus humanus (international) either good either sinful is almost always overdetermined by an actus hominis (suffered) wounded. The wound comes from external or internal causes, from a endopsychological conflict: but its condition of radical possibility is another wound, ontological: original sin, separated from god, man is divided within himself so that the spirit no longer controls his sensitive dynamisms. Also, concerning the entitative wound of the deprival of original justice and of the orientation of the entire human being towards its beatifying aim, are grafted together two by two, four fundamen tal operative wounds, touching four faculties of the human being rendered vulnerable. Two by excess, affect sensibility: the wound of the irascible which is the violence and the one of the concupistible (particulary sexuality) which is the anarchy of parties pulsions. The two others, by deprival, touch the spirit: the wound of the will, which is the weakness, the wound of the intelligence. . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Thèse non reproduite

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 2208
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.