Jean de la croix. Experience symbolique et connaissance de dieu

par Susy Beramis

Thèse de doctorat en Sciences des religions

Sous la direction de Michel Meslin.

Soutenue en 1991

à Paris 4 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette etude propose une analyse des symboles qu'utilise jean de la croix dans sa poesie et dans son oeuvre en prose, afin de parvenir a une connaissance plus concrete de ce qu'est l'experience mystique. L'approche s'inspire de celle de la psychanalyse essentiellement, non pas dans l'intention de cerner une evolution individuelle, qui serait celle du carme espagnol juan de yepes, mais pour atteindre la signification plus universelle d'une telle experience. Il s'agit toujours de mieux comprendre ce qu'est la connaissance experimentale de dieu, mais aussi de mieux mettre en lumiere le caractere exemplaire de cette aventure spirituelle, dans laquelle un homme se pose les questions qui sont celles de chacun d'entre nous, sur l'amour, le temps, la mort, la solitude et la souffrance, et nous apporte des reponses qu'il ne semble pas vouloir livrer a un regard trop profane, qui s'arreterait a la surface de son discours. Il cache les choses sous le voile du mythe. Celui de narcisse en particulier et celui de l'origine, la vieille histoire d'adam et eve, qu'il nous invite a relire a travers le livre de tobie. Et l'interpretation a laquelle il nous conduit jette une lumiere sur notre propre histoire.


  • Résumé

    This study sets out to analyse the symbols used by john of the cross both in his poetry and prose, in an attempt to gain a more concrete grasp of the nature of mystical experience. Our approach derives essentially from the psychoanalytical approach, not with a view to defining an individual evolution such as spanish carmelite juan de yepes's, but to having an insight into the more universal meaning of such an experience. We still propose to gain a better grasp of the experiential knowledge of god. But we also aim at highlighting the exemplary nature of this spiritual adventure, in which a man asks himself the questions we all ask ourselves about love, time, death, solitude and suffering, and suggests answers that the seems unwilling to disclose to eyes too profane to see any deeper than the surface of his words. He conceals things under the veil of myth. That of narcissus in particular and that of the origin, the old story of adam and eve which he suggests we reread through the book of tobias. And the interpretation we leads us to throws light on our own history.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : THESE NON REPRODUITE

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 2112
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.