La condition humaine dans les fables de La Fontaine

par Hussein Bou Merhi

Thèse de doctorat en Linguistique et littérature françaises

Sous la direction de Jacques Morel.

Soutenue en 1990

à Paris 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Face a l'univers, l'homme est un "petit monde" soumis a des lois cosmiques auxquelles il ne peut guere echapper. Dans la hierarchie des etres, il occupe une place intermediaire entre l'animal et l'esprit pur. Son destin est inevitable; la vie n'est pas tout a fait bien faite pour lui. Face a lui-meme, l'homme possede beaucoup plus des defauts que des qualites. Dans ses conditions sociales, s'il appartient a la noblesse, au clerge ou a la bourgeoisie, l'homme est degrade; mais s'il appartient a la societe rurale, il fait preuve de generosite. Dans sa condition politique, en tant que souverain, l'homme n'est qu'un despote injuste et cruel; mais, en tant que masse, il est un facteur de desordre et d'autodestruction. Dans leurs relations mutuelles, les hommes sont les uns pour les autres des loups; les plus forts oppriment les plus faibles. Mais la vie reserve aux opprimes d'eclatantes revanches, effet d'une vengeance divine. La fontaine est un poete fataliste, car il croit a l'irrevocabilite du destin. Sa vision sur la condition humaine est fort pessimiste. La conclusion qu'il tire de son enquete sur l'homme rejoint celle de ses contemporains : la rochefoucauld, bossuet, moliere et la bruyere.

  • Titre traduit

    The human condition in la fontaine's fables


  • Résumé

    Man is a "miniature world" subject to cosmic laws from which there is no escape. Hisplace in the hierarchy of creatures lies between the animal and pure spirit. Having more faults than qualities, his destiny is inevitable. As a social creature, members of the nobility, clergy or the bourgeoisie are corrupt whereas those of rural society are generous. Poilitically, man as sovereign is no better than a injust and cruel tyrant. As one of the masses hopwever, he is an element of disorder and self-destruction. The law of the jungle presidess as the strong oppres the weak. Nonetheless, through the influence of a divine vengeance, life reserves for the oppressed surprising forms of revenge. A poet of fatality, la fontaine's belief in the irrevacable nature of destiny and his vision of humanity is extremely pessimistic. The conclusion he draws from his examination of man is similar to that of his comtemporaries: la rochefoucauld, bossuet, moliere and la bruyere.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 468 f
  • Notes : THESE NON REPRODUITE

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.