Essai d'interpretation du phenomene de l'acculturation et de l'identification du systeme juridique marocain. ( droit constitutionnel )

par SOULAIMAN EL HAJAM

Thèse de doctorat en Droit public

Sous la direction de DENIS LEVY.

Soutenue en 1991

à Paris 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Au lendemain de l'independance, le royaume cherifien s'est vu dote d'une constitution liberale et d'institutions democratique du type occidental. Certains considerent cette transposition comme une suite logique de l'oeuvre acculturative jadis entame, reprochant par la au droit constitutionnel, l'extremite, l'ineffectivite et l'instabilite. Cependant, l'etude de la pratique constitutionnelle et des regles d'agen cement du pouvoir, permet d'une part, d'affirmer l'existence d'une coexistence harmonieuse entre les regles constitutionnelles traditionnelles et d'autres modernes et d'autre part d'ecarter toute idee d'extraneite essentielle qu'on tend de peindre au droit constitutionnel, en meconnaissance ou par ignorance de son particularisme que peut traduire en grande partie cette composante essentielle du droit public marocain. Par ailleurs la reference inconditionnelle a la tradition et l'attachement indefectible aux pratiques ancestrales en matiere de gestion de la chose publique, ne fait que souligner davantage avec toute nettete la singulari -teconstitutionnelle marocaine, ou les regles vont au dela du droit exprime et trouvent leur definition dans la tradition. En guise de conclusion, l'acculturation n'est en aucun cas signe de crise ou symptome de faiblesse, mais l'expression d'une richesse et d'une dimension syncretique, source d'epanouissement.


  • Résumé

    This essay illustrates researche's worry about identity and constitutional originality. In the wake of independance; the cherifian kingdom was endowed with a liberal constitution and democratic institutions modelled on the western ones. The fact which emerges most clearly from this essay, is the close relationship between the moroccan constitution and the french one. Such a relationship is considered as a logical corollary of the acculturation process geared by the protectorate. A few political commentators reproach, indeed, the moroccan constitutional law with irrelevance, inefficiency and shakiness, which accounts for the wide gap between the concept of constitutional law and institutional practice however, the study of constitutional practice and of the rules regulating power in what regards moroccan politics testifies to the harmonius coexistence of traditinal some commentators either misunderstand or ignore the linchpin of public law, namely islam, which is the supreme consensus-based reference legitimating power, moreover, the unconditional reference to tradition and the staunch commitment to ancestral practices in government proceding seem to be enough to emphasize the distinctness of moroccan constitutional practices. Acculturation should not be considered as a sign of crisis but as a source of richness, generating progress.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : THESE NON CORRIGEE

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.