Place du second marche dans la demarche successorale des p. M. I. En france

par Henry Baumert

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Daniel Vitry.

Soutenue en 1991

à Paris 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les petites et moyennes industries francaises de 20 a 499 salaries representent un poids important dans l'economie nationale : au 1er janvier 1989, elles etaient 22 410 unites representant 993 milliards de francs de chiffre d'affaires, 43,3 milliards de francs d'investissements et 368,9 milliards de francs de valeur ajoutee. La perennite de ces entreprises, dont un nombre significatif de dirigeants arrivent actuellement a un age proche de la retraite, dependra pour une large part de la maniere dont la succession en matiere de propriete et de pouvoir sera solutionnee. Nous sommes d'avis qu'il y a lieu de mettre en place une demarche successorale adaptee prenant en compte les aspects relatifs, tout d'abord aux contraintes de l'environnement present et futur auquel se trouve confronte l'entreprise, ensuite au choix du ou des dirigeant (s) successeur (s) et enfin aux moyens juridiques, financiers et fiscaux necessaires. L'utilisation judicieuse d'une introduction au second marche peut s'averer etre, pour un nombre important de p. M. I. , un element essentiel de leur demarche successorale.


  • Résumé

    The small and middle-sized industrial companies in france employing between twenty and four hundred and ninety-nine people weigh heavily in the domestic economy : on january 1st 1989 there were 22,410 facilities reporting ffr 993 billion turnover, showing ffr 43. 3 billion in investmentsd and ffr 368. 9 billion added value. The continuance of these companies, significant numbers of whose owners are coming up to retirement age, will largely depend on how the succession of their property and power is operated. We consider that a well-adapted successional policy is required to take into account the aspects relative firstly to the constraints of the present and future environment with which the company is faced, then to the choice of the successor or successors and finally to the necessary legal, financial and fiscal means to implement it. For a large number of small and middle-sized industrial companies, the judicious use of quotation in the second market may be an essential element of their successional policy.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.