La banque islamique : essai d'intégration dans un système juridique de type occidental

par Alain Abi Haidar

Thèse de doctorat en Droit privé

Sous la direction de Sélim Jahel.

Soutenue en 1991

à Paris 2 .


  • Résumé

    Cette these constitute une reflexion sur la prodigieuse experience des banques islamiques, dont l'ambition est de plier le jeu economique a ma stricte observation des valeurs morales et religieuses, et particulierement la prohibition de la pratique de l'interet, qualifie de "riba", interdit par la chari'a. Par cette etude, nous avons tente de clarifier le statut juridique de la banque islamique, a travers une analyse detaillee de ses activites, de son fonctionnement et de ses mecanismes de substitution a l'interet forges par les jurisconsultes musulmans aux premiers siecles de la civilisation islamique. Ainsi, nous avons pu determiner la veritable nature juridique de cette institution financiere islamique. Si les pratiques actuelles de la banque islamique et le role qu'elle joue actuellement s'accordent globalement avec les activites et la mission de la banque traditionnelle, il n'en reste pas moins que plusieurs difficultes d'ordre juridique et technique entravent son integration dans le systeme juridique occidental. Cette problematique nous a conduit a analyser ces difficultes et les solutions a envisager pour permettre une meilleure integration de cette banque dans le systeme bancaire traditionel. En depit de quelques obstacles, cette integration existe.

  • Titre traduit

    The islamic bank. Attempt to an ecnomic integration in a western-type legal system


  • Résumé

    This thesis constitutes a reflection on the extensive experience attained by the islamic bank, whose ambition is to reconcile the economic working with the strict observance of the moral and religions values and in particular to prohibit the notion of "interest" designated as "riba" and forbidden by the "sharia". Therefore, we have traid to explain the legal (juridical) status of the islamic bank through a detailed analysis of its activites, its functionning and its mechanisms of "interest" substitution as established by the islamic jurisconsults since the early ages of the islamic civilization. This enabied us to determine the real legal nature of this islamic financial isntitution. Whilen the present role and pratices of the islamic bank are, as a whole, in keeping with the activites and the mission of a traditional bank, there remains, nonetheless, a number of legal and technical diffculties which prevent its (full) integration within the western legal system. This situation brought us to identify these difficulties and envisage solutions to allow a better integration of this bank in the traditional banking systems. Despite these few obstacles, such an integration possibliliy does exist.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (731 f.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Assas. Salle de droit commercial. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : DT1991-8,1
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : DT1991-8,2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFT 22125
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun des bibliothèques. Bibliothèque de recherche juridique.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MICROF/ABI
  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : GM1521-1991-1740
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.