Ouvrières et ouvriers de Shanghai͏̈ à l'époque du Guomindang, 1927-1949

par Alain Roux

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de André Kaspi et de Marie-Claire Bergère.

Soutenue en 1991

à Paris 1 .


  • Résumé

    Alors qu'entre le 30 mai 1925 et le 12 avril 1927 les ouvriers de Shanghai avaient été des acteurs essentiels de la guerre civile chinoise, ils s'effacent durant les deux décennies qui suivent. La victoire des communistes en 1949 se fait sans leur participation directe. Le parti communiste chinois parle et agit en lieu et place de la classe ouvrière réelle. Il n'a jamais interrompu depuis lors cette fallacieuse prosopopée. Mon projet a été de donner la parole, au contraire, aux ouvrières et aux ouvriers de Shanghai. Je l'ai fait à partir d'une étude précise des grèves et des actions collectives qui leur tiennent lieu de discours. J'ai ainsi situé les travailleurs au niveau des ateliers, des usines, des rues et des quartiers populaires. Il m'est apparu, à la fin de ce long examen, que la classe ouvrière shanghaienne n'existait pas en tant que telle dans les années 1930. Il s'agissait plutôt d'un agrégat inconstitué de groupes d'hommes de femmes et d'enfants, réunis autour de contremaitres et d'entrepreneurs de main d'œuvre qui les ont recrutes sur une base micro-régionale. Sectes, sociétés secrètes, amicales locales et fraternités fractionnent cet ensemble sociologique en multiples sous-ensembles. Cependant une mutation lente et décisive.

  • Titre traduit

    Workers from shanghai during the kmt era (1927-1949)


  • Résumé

    Whereas between the 1925 may 30 movement and the 1927 April 12 coup Shanghai workers had been leading actors of the Chinese civil war, they kept in the background during the two following decades. The communist takeover of 1949 happened without their direct participation. The PCC spoke and acted for and on the behalf of the real working class. My plan has been, on the contrary, to hand over to shanghai workers their right to speak. I did it from a precise research on strikes and labour conflicts which take the place of the speech they seldom deliver. Thus I located labourers in their workshops, factories, lanes and popular neighborhoods. At the end of that long survey, it seemed to me that the Shanghai working class did not actually existed in the 30s. It was rather a medley made of men, women and children engaged by labour bosses and foremen on regional basis. Sects, secret societies, local associations and land brotherhoods divided that sociological set in numerous and often conflicting subsets. Meanwhile, a slow and decisive mutation was operating in factories, workplaces and popular neighbourhoods, partly under the effect of a modern strategy of strikes initiated by early communist, then used skilfully by GMDconnected shop-stewards and labour bosses. That mutation was accelerated during the Sino-Japanese war when the labour control by GMD and secret societies was destroyed.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1995 par Ed. de l'Ecole des Hautes études en sciences sociales à Paris

Grèves et politique à Shanghai : les désillusions, 1927-1932


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 5 vol. (1990-157 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lille. Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 981
  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 91 ! 100
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 92-953
  • Bibliothèque : La contemporaine. Bibliothèque, archives, musée des mondes contemporains (Nanterre).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : F 10668 (1)
  • Bibliothèque : La contemporaine. Bibliothèque, archives, musée des mondes contemporains (Nanterre).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : F 10668 (2)
  • Bibliothèque : La contemporaine. Bibliothèque, archives, musée des mondes contemporains (Nanterre).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : F 10668 (3)
  • Bibliothèque : La contemporaine. Bibliothèque, archives, musée des mondes contemporains (Nanterre).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : F 10668 (4)
  • Bibliothèque : La contemporaine. Bibliothèque, archives, musée des mondes contemporains (Nanterre).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : F 10668 (5)
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 15619-<1 À 5>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.MF.PA1.LETT.1991
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1995 par Ed. de l'Ecole des Hautes études en sciences sociales à Paris

Informations

  • Sous le titre : Grèves et politique à Shanghai : les désillusions, 1927-1932
  • Dans la collection : Civilisations et sociétés , 90
  • Détails : 1 vol. (408 p.)
  • ISBN : 2-7132-1022-4
  • Annexes : Bibliogr. p. [349]-366 Notes bibliogr. Index Glossaire des termes chinois
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?