La population et l'habitat du Magne (XVème-XIXème siècles)

par Constantin Komis

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Spyros I. Asdrachas.

Soutenue en 1991

à Paris 1 .


  • Résumé

    Dans la thèse, on trouvera d'abord un texte d'introduction sur la situation physique, climatologique et économique. Dans la première partie, les principaux documents que j'ai utilisés sont présentés en détail, une section particulière étant consacrée à l'éclaircissement du sens démographique de certains termes, comme "hane" etc. Dans la seconde partie nous examinons les transformations concernant la population de la péninsule du magne de 1618 à 1829, après une évaluation de la situation aux XVe et XVIe siècles. La troisième partie constitue une recherche sur le réseau d'habitat de la région. Nous examinons comment les agglomérations se trouvent disséminées selon trois zones géographiques, si l'on prend comme base la distance les séparant de la mer et l'altitude. Puis ces agglomérations sont classées, selon leur durée de vie, en agglomérations constamment habitées, désertées et nouvelles ; cette classification est précédée d'un expose général sur le phénomène des désertions d'agglomérations, qui se fonde sur ce que nous en savons concernant l’Europe occidentale.

  • Titre traduit

    Population and settlements of Mani, XVth-XIXth centuries


  • Résumé

    This thesis starts with the examination of the physical, the climatological and the economical situation of the area. In the first part, we communicate the most important sources that we have consulted and used ; in a special chapter we clarify the demographical meaning of certain terms that we have come across during our study. In the second part we follow the evolution of the population between 1618 and 1829. In the third part, we study the network of the settlements ; in a special chapter we discuss the question of the deserted settlements.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (423, 455 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 91 ! 59
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 92-857
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 15413-<1,2>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.MF.PA1.LETT.1991
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/616 (1)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.