Peinture et modernité au Québec : 1919-1939

par Esther Trépanier

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Marc Le Bot.

Soutenue en 1991

à Paris 1 .


  • Résumé

    A l'encontre d'une certaine tradition en histoire de l'art au Québec qui fait remonter les débuts de la modernité dans les arts visuels aux premières abstractions produites dans les années quarante, cette thèse veut démontrer que l'émergence d'une pensée esthétique et d'une pratique artistique se réclamant de la modernité est à retracer dans les années vingt et trente. Encore minoritaire au sein d'une société conservatrice dominée par un catholicisme et un nationalisme rétrograde, ce courant contribue à l'ouverture de la culture québécoise aux tendances internationales, européennes comme américaines. La première partie de cette thèse tente de cerner, à travers les articles des principaux critiques d'art, les paramètres d'une première expression d'une pensée esthétique moderne. Dénonçant les contraintes de l'académisme et du nationalisme en art, ces critiques, tenants d'un réalisme contemporain, défendent un "art vivant" dont la pratique repose sur une réinterprétation subjective du réel. La seconde partie veut retracer, dans les œuvres produites par ces artistes qui, pour la plupart, comptent parmi les membres fondateurs de la société d'art contemporain de Montréal, en 1939, ce qui caractérise, d'un point de vue iconographique et formel, les débuts de la modernité picturale. A travers des procédés qui empruntent au postimpressionnisme et à l'expressionnisme, ces œuvres révèlent l'intérêt des peintres pour de nouveaux sujets.

  • Titre traduit

    Painting and modernity, Quebec 1919-1939


  • Résumé

    In contrast to a certain part of Quebec's art history which dates back to the first abstractions produced in the forties, the beginning of modernity in visual art, this study will demonstrate that the first expressions of modern artistic thought and practice emerged in the twenties and the thirties. Still a minority in a conservative nationalist and catholic society, this current is opening Quebec’s culture to international artistic tendencies : European as American. Based on the articles of the major modern art critics, the first part of the tensis studies the main characteristics of that first modern esthetic thought. Against the constraint of academism and nationalism in art, these critics, in favor of a contemporary realism, defend an" art vivant" (living art), based on subjective and personal reinterpretation of reality. From works produced by artists who where, for the vast majority, founders members of the contemporary arts society of Montreal in 1939, the second part investigates the iconographic and formal aspects of that first pictural modernity. Using post-impressionist and expressionist processes, these artists painted new subjects, different of those of the Quebec tradition.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (V-512, [350] f.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 91 ! 80
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 15436-<1 À 3>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.MF.PA1.LETT.1991
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 92-980
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.