Frege : présupposition et redondance

par Ali Benmakhlouf

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Jacques Bouveresse.

Soutenue en 1991

à Paris 1 .


  • Résumé

    En defendant l'idee d'une presupposition existentielle pour les noms propres, et celle d'une presupposition du principe du tiors exclu pour les termes conceptuels, frege entend considerer les accortions d'existence concernant ces noms propres et ces termes conceptuels comme des redendances auxiliaires, le pouvoir de l'assortion se trouve alors reduit au profit de celui de la presupposition. Il en va de meme pour la notion de verite que froge refuse de delimiter par une definition metalinguistique. Cependant, a cote de redondances auxiliaires et non assertives il y a des redondances structurelles attachees elles au sens d'un non propre, mot conceptuel ou enonce, et dont la fonction essentielle est d'assurer la communication, le sens est le mode d'acces aux denotations des expressions que nous utilisons comme ce mode d'acces n'est pas unique, il donne lieu a des redondances qui se deploient de part en part dans le langage, et qui sont la contrepartie necessaire au champ extralinguistique de la presupposition, contrepartie sans laquelle on serait reduit au silence.

  • Titre traduit

    G. Frege, presupposition and redundancy


  • Résumé

    By defending the idea of an existential presupposition for proper names and that of presupposition of the law of excluded middle for conceptual terms, frege intends to considere the existential assertions concerning these proper names and conceptual terms as auxiliary redundancies. Likewise, frege refuses to confine the notion of truth within a metalinguistic definition. However, there are, beside auxiliary and non assertive redundancies, structural redundancies attached to the sense of a proper name, conceptual word or utterance, and whose function is to ensure communication. A sense is a means of access to the denotation, as this means is not unique, it gives rise to redundancies that unfold across the language, forming the necessary counterpart without wich one would be reduced to silence.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 306 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 91 ! 94
  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 92-771
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 15591

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.MF.PA1.LETT.1991
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.