Les chapiteaux de Banasa

par Abdellatif Kharbach

Thèse de doctorat en Archéologie

Sous la direction de Jean-Marie Dentzer.

Soutenue en 1991

à Paris 1 .


  • Résumé

    La première conclusion essentielle de notre recherche, "les chapiteaux de Banasa", est que les groupements typologiques les plus cohérents sont déterminés par la forme du chapiteau, et par les détails du décor sculpté. La typologie basée sur la structure décorative permet d'approcher les problèmes de datation et ceux de la diffusion des différents types. De plus, elle fait ressortir les étapes de l’évolution générale des chapiteaux retrouves à Banasa. En effet, si les proportions des ordres, plus tasses dans Banasa qu'à Rome, ont rarement varie, pour la décoration, l'évolution est plus marquée. Ainsi, dans un premier temps elle était assez réduite, souvent composée de moulures lisses ou bien alors des motifs décoratifs sobres. Ensuite, elle s'est développé en un style plus riche et plus raffine vers le deuxième moitié du deuxième siècle, début du troisième. Cette mutation n'est pas un phénomène tranchant mais elle s'est réalisée à travers des procédés de composition ou des formules décoratives qui sont la résultante de combinaisons et de réminiscences provenant des modes et des traditions préexistants tombes en désuétude, notamment punics.

  • Titre traduit

    Capitals of Banasa


  • Résumé

    The first basic conclusion of our study "the capitals of Banasa" it that the most consistent typological classes are defined by the capital and by the details of the carved decoration. The typology based on decorative structure allows us to approach the problems of dating and of the diffusion of the different types. It also emphasizes the stages of the general evolution of the capitals founds at Banasa. Although the proportions of the orders, which are more compact at Banasa than in Rome, rarely varied, evolution as regards decoration is more clearly delineated. Thus at first, it was rather restrained, often composed of smooth mouldings, or else sober decorative patterns. Then, it evolved into richer and more refined style towards the second half of the second and beginning of the third centuries. This development was not sudden but came about through variation or decorative formulas which are the results of combinations and reminiscences of preexisting traditions and styles, notably punic (ones), which had fallen into dissue.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (375 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 343-371. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 91 : 39
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 92-850
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 15409

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.MF.PA1.LETT.1991
  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MF-1115
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.