Sabta des origines a 1306 : vie et mort d'une cite

par Halima Ferhat

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jean Devisse.

Soutenue en 1991

à Paris 1 .


  • Résumé

    L'etude porte sur l'histoire de la ville de sabta. C'est durant les xiie et xiiie siecles que sabta atteint son apogee. Integree a l'empire almoravide apres une periode d'independance (banu hammud et barghwata) la ville va jouer le premier role dans les echanges entre le maghreb et le nord de la mediterranee. Principal port frequente par les europeens, la ville se developpe rapidement. Une puissante oligarchie (banu'iyad, banu al'azafi, al yanasti, ibn halas) impose son pouvoir tout en sauvegardant la legitimite a un pouvoir central de plus en plus faible. Cette categorie sociale met au point un regime politique originial, la sura. Cette hasa marque profonlement la cite par son ideologie mais aussi par les monuments (mosquees, fontaines) dont elle dote les differents quartiers. Si aucun edifice de cette epoque n'a survecu a la conquete portugaise, nous disposons de descriptions detaillees dont celle de al-ansari. L'etude souligne l'apport original de la cite dans plusieurs domaines : c'est la premiere ville maghrebine qui a celebre le mawlid, a eu la premiere medersa et vu l'apparition des surafa comme puissance politique. Les sabtis ont egalement innove dans des domaines plus mineurs dont l'art culinaire, le jeu des echecs. . .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    The research is about the history of the moroccan city sabta during the medieval period. The site and the situation of sabta on the gibraltar straits allow the town to play a big role during the xiith and the xiiith centuries : arsenal for the almohaden fleet, economic centre, sabta becomes the more important city of the maghreb for the european who have their fonduq the hasa of the city, fuqaha and merchants (the cadi lyad, the azafi family, banu sari, al yanasti and ibn halas), rules the town and plays a large part in the political field. The crisis of the almohad power during the xiiith century allows the group (with the banu al'azafi) to build an original political system : the sura. After the fall of sevilla, sabta becomes an important refuge for the andalucian refugees and a well-known place of knowledge. The study emphasizes the original contribution of sabta to the medieval civilization of the maghreb : the cadi'iyad, the geographer al idrisi. Sabta was also the first place which celebrate the mawlid, had a medersa and innovate in other minor fields like cooking, chess. . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (341, 635 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f; 624-635

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 91 ! 125
  • Bibliothèque : Bibliothèque de Recherches Africaines (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T135
  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4 (Paris). Service commun de la documentation. Bibliothèque Michelet.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 92-1128
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 15600

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/895
  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 818
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.