Archéologie en pays Tarasque : structure de l'habitat et ethnopréhistoire des habitations tarasques de la région de Zacapu (Michoacan, Mexique) au postclassique récent

par Gérald Migeon

Thèse de doctorat en Archéologie

Sous la direction de José Garanger.

Soutenue en 1991

à Paris 1 .


  • Résumé

    Dans le cadre du projet pluridisciplinaire mene par le cemca, au michoacan, l'etude de l'habitat tarasque revet une importance d'autant plus grance que c'est dans la region de zacapu que se sont etablis les premiers groupes historiquement connus. Si l'on connait relativement bien les tarasques, a travers la relation de michoacan, les connaissances archeologiques demeurent souvent deficientes. La presente etude a donc pour objet de mettre en parallele les donnees ethnohistoriques et les acquis du projet. A travers une reconnaissance systematique de la partie sud (malpais) de la region, 92 sites ont ete localises, certains d'entre eux fouilles. Le materiel ainsi recueilli (et date par d. Michelet, responsable de la ceramique) permet de montrer le caractere relativement recent du peuplement de la region, ce qui correspond a une occupation tarasque ancienne, anterieure au developpement de l'empire. Diverses approches, demographiques ou economiques, autorisent des estimations de population, ainsi qu'une evaluation de l'organisation sociale. Toutefois de nombreuses questions demeurent en suspens, notamment du fait de la mise en rapport avec les sources ethnohistoriques.

  • Titre traduit

    Archaeology in the tarascan area. Settlement pattern and ethnoprehistory of tarascan households, in the zacapu region (michoacan, mexico) during the late postclassic


  • Résumé

    As part of the michoacan project, led by the cemca in mexico, a study of the tarascan settlement pattern was of utmost importance, since it was in the zacapu region that were established the first historically recorded villages of this civilization. It tarascan culture can be considered rather well documented through the relation of michoacan, archaeological data remain quite scarce. The present study thus aims to compare ethnohistorical sources with data obtained through fiels research. A systematic survey of the southern part of the area under study allowed the identification of 92 sites, some of them excavated. Remains were then studied (and dated by d. Michelet, in charge of the caramic sequence), which allowed to demonstrate that the southern zacapu malpais was only recently occupied. This fits with a relatively ancient tarascan occupation, before the emergence of the tarascan empire. Other approaches, such a population or agricultural potential estimates provided a better understanding of this prehispanic evolution. Still, there remain many questions to be solved, especially in relation with what can be suggested by ethnohistorical sources.

Consult library

Version is available sous forme papier

Informations

  • Details : 3 vol. (609, 358 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 91 ! 1
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 92-674
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Available for PEB
  • Odds : I 4= 15021-<1 À 3>

This version is also available in microfiche :

  • Library : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Unvailable for PEB
  • Odds : TH.MF.PA1.LETT.1991
  • Library : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Unvailable for PEB
  • Odds : TH.MF.PA1.LETT.1991
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/638
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.