Induction photoperiodique de l'organogenese et de la floraison in vitro chez cichorium intybus l. : aspectys histiphysiologiques

par KARIMA MIKOU

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Pierre Paulet.

Soutenue en 1991

à Orléans .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les tissus de la region cambiale de la racine d'endive, plante de jours longs, ont ete retenus pour l'etude de la floraison dans diverses conditions photoperiodiques. Les premieres etapes du developpement in vitro sont caracterisees par une dedifferentiation cellulaire qui aboutit, vers le 10eme jour de culture, a la mise en place des bourgeons vegetatifs. Ces elements constituant la phase de pre-induction sont independants de la photoperiode. Le point vegetatif neoforme acquiert progressivement une structure preflorale. Entre le 10eme et le 16eme jour de culture, pendant la phase d'induction, cette structuration est induite par la photoperiode longue et est acceleree par l'application de faibles radiations monochromatiques rouge claires ou bleues donnees en complement des 9 h de lumiere blanche trophique. L'expression reproductrice se manifeste, indifferemment de la photoperiode, par l'edification des fleurs puis leur regroupement en capitule des le 24eme jour. C'est a ce moment qu'apparaissent, en jours courts, des meristemes intermediaires mais qui n'evoluent jaais vers la phase reproductrice, apres transfert en conditions favorables. L'elevation de la quantite de lumiere, en jours courts, active preferentiellement les cellules de flancs et la zonation vegetative est maintenue


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 175 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation.Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.