Nouveaux agents antiviraux : oligodeoxyribonucleotides lies a des transporteurs glycosyles

par EDWIGE BONFILS

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de MICHEL MONSIGNY.

Soutenue en 1991

à Orléans .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans le but de cibler des oligonucleotides antisens diriges contre des genes du virus de l'immunodeficience humaine (vih) vers les monocytes et les macrophages, nous avons realise des conjugues oligonucleotide-serum albumine mannosylee (man-bsa) ou 6-phosphomannosylee (m6p-bsa) specifiquement reconnus et endocytes par les lectines de ces cellules. Des oligomeres resistants (alpha t#1#2) vis-a-vis des degradations enzymatiques et des oligonucleotides 19 meres beta d(#5aagctttatgaggcttaa#3) antisens complementaires de la region (+64, +63) des ltrs du vih ont ete realises. Ces sequences ont du etre modifiees sur l'extremite 3 par une fonction thiol, permettant leur attachement sur les transporteurs glycosyles, et marquees en position 5 par la fluoresceine ou la tyramine radioiodee. Differents conjugues oligonucleotide-neoglycoproteine (man-sab et m6p-sab) ont ete obtenus par couplage via un pont disulfure de ces oligomeres sur les proteines. D'autre part, des oligomeres portant un residu biotine en position 3 ont ete prepares et complexes avec la streptavidine mannosylee. L'etude de l'internalisation des oligonucleotides libres ou conjugues a ete realisee en cytometrie en flux, microscopie confocale et fractionnement cellulaire. Les resultats montrent que les oligomeres transportes par la man-sab, la m6p-sab ou le streptavidine mannosylee sont reconnus par les lectines membranaires de cellules du type macrophage et internalises selon un processus d'endocytose mediee par ces recepteurs. Le ciblage des oligonucleotides par les transporteurs glycosyles permet d'augmenter d'un facteur 10 a 20 la quantite d'oligonucleotide internalisee par les cellules et conduit a une concentration intracellulaire en oligomere 5 a 6 fois superieure a celle du milieu exterieur. Des experiences de pharmacocinetique sur la souris montrent que les transporteurs mannosyles ou 6-phosphomannosyles assurent le transport des oligonucleotides preferentiellement vers le foie, la rate et les poumons qui sont des organes riches en macrophages


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 191 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation.Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.