Approche declarative du diagnostic d'erreur pour la programmation logique avec negation

par MICHEL BERGERE

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de GERARD FERRAND.

Soutenue en 1991

à Orléans .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Motives par les problemes de mise au point des programmes logiques avec negation, nous definissons un cadre formel pour comparer des proprietes declaratives d'un programme avec des proprietes attendues qui refletent l'intention du programmeur. Notre but est de retrouver, avec negation, le formalisme a base de point fixe (e. Shapiro, g. Ferrand) qui permet deja, sans negation, de representer simplement et clairement les notions d'erreur et de symptome et d'etudier leurs relations dans des arbres de preuve. Contrairement a lloyd les notions et resultats ne dependent pas de la semantique logique definie par la completion. Mais ils s'appliquent en particulier a ce qui est calcule par la sldnf resolution. Ce travail commence par la formalisation de la semantique declarative d'un programme et l'etude des notions de symptome et d'erreur. L'accent est mis sur les definitions inductives et non pas sur la logique, mais notre semantique a de bonnes proprietes dans une logique partielle ou trivaluee du style fitting. Ces notions sont ensuite appliquees au diagnostic d'erreur. Des programmes declaratifs de recherche d'une erreur a partir d'un symptome sont prouves corrects et complets. Un systeme experimental implante en prolog est presente


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 58 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation.Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.