Un langage fonctionnel polymorphe. Application aux problemes logiciels du calcul formel

par STEPHANE DALHAS

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de André Galligo.

Soutenue en 1991

à Nice .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce memoire decrit la conception d'un langage de programmation polymorphe dote d'un systeme de types puissant. La conception et l'implementation des systemes de calcul formel posent des problemes delicats du fait de la variete des objets mathematiques et de la sophistication des algorithmes. Dans ce contexte, nous montrerons comment un langage de programmation dote d'un systeme de types puissant permet d'exprimer plus naturellement les objets mathematiques, les algorithmes a un degre de generalite le plus grand possible, et la structuration d'un systeme, vu comme une bibliotheque de composants logiciels. Le langage decrit aura une base simple, un lambda-calcul type. On peut le classer dans la famille restreinte des langages capables de manipuler leurs types, comme russel ou quest. On l'equipera d'une notion assez generale de types dependants et d'une notion de vues qui procurera un moyen puissant de reutilisation de code


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 61 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.