Le mythe de gauguin

par RARAHU POIRSON

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de André Daspre.

Soutenue en 1991

à Nice .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Alors que les objets tribaux mesuraient l'evolution technique des societes et stipulaient la mission civilisatrice qui incombaient aux nations europeennes, gaugin choisit de les tenir pour le devenir de l'art moderne, outrepassant les valeurs bourgeoises. Il porta sa recherche a la limite extreme, dans l'espace, il alla jusqu'aux antipodes, a tahiti et aux iles marquises, dans le temps jusqu'a l'immemorial, sauvant le peuple polynesien de l'oubli de sa culture. Tandis que la lucidite engageait a reconnaitre la dette contractee envers l'art primitif, l'aveuglement la niait afin de se dispenser de toute reevaluation. De cet affrontement, les images diverses et contradictoires que la posterite a tracees de gauguin au long du xxe siecle temoignent. A travers ces interpretations successives qui composent le mythe de gaugin. Il s'est agi d'apprehender un moment decisif dans l'histoire de l'art : l'avenement de l'art moderne, introduit par une notion inedite, le primitivisme. Losque les consciences occidentales eurent la certitude que les arts primitifs etaient devenus arts du passe, elles s'autoriserent a celebrer gauguin comme le pere du primitivisme moderne.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Lettres, arts et sciences humaines.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.