Univers de Panaït Istrati à travers son oeuvre romanesque

par Song Sou Kim

Thèse de doctorat en Études roumaines

Sous la direction de André Daspre.

Soutenue en 1990

à Nice .


  • Résumé

    Panaït Istrati est un écrivain roumain d'expression française. En dépit des livres passionants qu'il nous a laissés, il fait partie d'auteurs oubliés en France. Cependant, les questions qu'il pose dans ses oeuvres sont valables encore aujourd'hui. Nous tentons, dans cette thèse qui consiste en trois parties, d'analyser les thèmes principaux de ses oeuvres pour mieux mettre en relief l'univers de Panaït Istrati. Dans la première partie, nous traitons les thèmes tels que l'amour, et l'amitié. Pour cet écrivain au coeur brûlant, l'amour est un besoin absolu dans son existance mouvementée, car il est la nourriture de son esprit et de sa vie. Dans la deuxième partie, nous découvrons un des visages d'Istrati, celui d'un homme révolté. Enfin la troisième partie est consacrée à une analyse sur l'engagement d'Istrati dans les mouvements ouvrier et socialiste. La littérature istratienne n'est certes pas une littérature de premier ordre. Mais Istrati nous fait découvrir des valeurs universelles à travers son oeuvre romanesque.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque Lettres, Arts, Sciences humaines-Henri Bosco.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque Lettres, Arts, Sciences humaines-Henri Bosco.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : NICE912002
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque Lettres, Arts, Sciences humaines-Henri Bosco.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : NICE912002(bis)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.