L'ecole primaire comme instrument d'integration du comte de nice dans la france ( 1860-1914 )

par Hervé Barelli

Thèse de doctorat en Histoire du droit

Sous la direction de Paul Isoart.

Soutenue en 1991

à Nice .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    De tous temps, l'etat a cherche a controler l'enseignement afin de l'utiliser pour repandre l'ideologie dominante. Mais ce n'est que depuis la fin du dix-huitieme siecle que le developpement de ses pouvoirs lui en donne reellement les moyens. De ce point de vue, la france offre une situation particulierement proche de ces preoccupations du fait de la succession de regimes qui parcourt le dix-neuvieme siecle. Or, comment faire le partage entre la reussite de l'instrument scolaire et son pouvoir intrinseque ? en l'appliquant a une region qui, parce qu'elle n'est francaise que depuis 1860, est le laboratoire parfait des tentatives de l'etat francais pour consolider a la fois les regimes qui l'incarnent et la patrie qui l'illustre. C'est pourquoi l'etude de l'implantation de l'ecole primaire dans le comte de nice apporte a la fois un eclairage sur la force propre de l'ecole en matiere d'integration politique et nationale et sur le mouvement qui conduit les nicois a s'identifier a leur nouvelle patrie.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Droit et Science politique.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.