Une famille d'invariants sur les varietes spin de dimension trois

par Christian Blanchet

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de PIERRE VOGEL.

Soutenue en 1991

à Nantes .


  • Résumé

    La theorie quantique des champs a permis a e. Witten d'obtenir des invariants sur les varietes de dimension trois, et sur les entrelacs dans ces varietes. Ces invariants sont des combinaisons de polynomes de jones generalises et leur existence a ete prouvee par n. Y. Reshetikhin et v. G. Turaev au moyen des groupes quantiques. L'existence de certains de ces invariants: ceux associes aux representations de su(2), a ete prouvee par w. B. R. Lickorish d'une maniere plus elementaire. Cette construction s'appuie sur le bracket de kauffman, et donne une description simple des invariants obtenus. L'objet de la these est la construction de nouveaux invariants pour les varietes de dimension trois munies d'une structure spin. Une amelioration profonde de la methode de lickorish permet d'obtenir de tels invariants pour chaque racine complexe de l'unite a, d'ordre non congru a huit modulo seize. Pour a racine d'ordre seize, on retrouve, sous une forme a preciser, l'invariant de rochlin


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 65 f
  • Annexes : 14 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 91 NANT 2002
  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 91 NANT 2002
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.