L'endettement du Tiers-monde et sa régulation

par Jean-Claude Marin

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de René Gendarme.

Soutenue en 1991

à Nancy 2 .


  • Résumé

    L’apparition d'un mode de développement par endettement externe répond aux besoins de capitaux du tiers-monde, exacerbés par la crise de 1974. Les euromarchés satisfont cet appétit. En 1979-80, l’OPEP réagit à l'épuisement de ses surplus financiers. Les États-Unis adoptent une politique d'inspiration monétariste. Le service de la dette s'alourdit. À partir de 1982, l'approvisionnement du tiers-monde en liquidités se restreint. Les défaillances des débiteurs sont si nombreuses que la simple modification des contrats de prêt ne suffit plus. La régulation intentionnelle survient, -basée sur des politiques d'ajustement structurel-, sous la direction conjointe du fonds monétaire et de la banque mondiale. L’intentionnalité dispose de mécanismes périphériques, concernant l'action des gouvernements du nord et des banques commerciales. Le redressement intègre deux idées force, offre insuffisante et absorption excessive. Cette pratique n'est pas exempte de défauts. Elle souffre d'un manque de perception du long terme et ignore certains effets néfastes, relatifs - à la sensibilité des économies en développement vis-à-vis de l'extérieur, - au principe de vérité des prix, - dévaluations. . . Les intervenants n'adoptent pas systématiquement une attitude favorable à la résolution du problème. Au total, la régulation n'assure pas ses objectifs. La redistribution régressive condamne irrémédiablement le développement par emprunts. La solution de la crise dépend beaucoup de principes généraux comme le rétablissement de transferts positifs et un effort particulier en direction des populations les plus démunies. Les gouvernements du nord doivent stimuler l'activité, les échanges, et en finir avec les incertitudes affectant la sphère financière. Les créanciers prives gagneraient à alimenter l'hémisphère sud en capitaux. Les gestionnaires de ce dernier pourraient fait monter d'une rigueur accrue dans la conduite des affaires économiques.

  • Titre traduit

    The debt of developing countries and its regulation


  • Résumé

    The birth of a developing method based on external indebtedness corresponds to the financial needs of the third world, emphasized by the 1974 crisis. The Euromarkets provide money for it. In 1979-80, the OPEP reacts to the erosion of the commercial financial surplus. The United States adopts a monetarist policy. The debt service grows heaver. Starting in 1982, the supplying of the third world in cash diminishes. The weakening of the debtors is so great that only modifying the contracts is not sufficient any more. Deliberate -based on structural adjustment's politics- settle under the conjugated pressures of the imf and world bank. They have at their disposal peripheral mecanisms, as far the action of northern governments and commercial banks are concerned. Economic recovery includes two main ideas: insufficient offer and excessive consumption. This practice is not always successful, due to lack of understanding concerning the "long term" and to disregated for possible bad consequences coming from : - the fact that developing countries depend too much on exterior influences, - the rules of "real" prices, - devaluations. . . . Participants do not systematically adopt a realistic attitude towards the solution these consequences. In fact, regulation does not meet its objectives. Presently, the financing of the north by the south condamns the borrowing system. Solutions to the crisis highly depend on general principles such as reestablishing of positive transfers, and also on real efforts towards the poorest populations. Northern governments must stimulate economic potential, trades, and put a term to the uncertainties affecting the financial world. Private creditors would profit in providing money for the south. The southern establishment itself could be more rigorous in the economic gestion of their country's business.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (757 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 691-729

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation. Bibliothèque universitaire Droit et sciences économiques.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.