Contribution de la simulation numérique sur ordinateur à la résolution des problèmes en physique théorique

par Ahmed Gharnati

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Pierre Bertrand.

Soutenue en 1991

à Nancy 1 .


  • Résumé

    Dans la représentation de Wigner l'équation de Liouville quantique remplace l'équation de Schrödinger. Avec cette représentation on peut obtenir les corrections quantiques des résultats classiques, car la transformation de Wigner est utilisée comme un outil mathématique convenable. En dehors de la limite classique nous montrons la validité de l'équation de Liouville quantique quand le paramètre quantique devient fini. Les résultats de la simulation numérique obtenus en résolvant numériquement le système Schrödinger poisson par le schéma à pas fractionnaires sont en bon accord avec les résultats analytiques obtenus à partir du système Liouville quantique poisson. La théorie linéaire a alors un sens physique. Le même algorithme ou code numérique est utilisé pour reproduire facilement l'évolution de différents types de particules quantiques. Le schéma de franges d'interférence des ces particules est mis en évidence jusqu'a la discernabilité de leur trajectoire

  • Titre traduit

    Contribution of the computational simulation to solve problems in the theoretical physic


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 63 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Villers-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.