Facteurs de croissance de petit poids moléculaire (FCPPM) : essais de purification et de caractérisation, origine et variations physiopathologiques

par Omar El Farricha

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Francine Belleville-Nabet.

Soutenue en 1991

à Nancy 1 .


  • Résumé

    Notre travail a porté sur des facteurs de croissance de petit poids moléculaire (FCPPMC ou LMW-GF si on emploie l'abréviation anglaise) nécessaires pour la pleine activité biologique des somatomedines/IGFS en sulfatation du cartilage. La mise au point d'un nouveau protocole de purification, plus rapide et de meilleur rendement que les précédents, nous a permis d'obtenir trois fractions actives différemment retenues sur la colonne échangeuse de cations, dont la composition en acides amines montre une prédominance de glycine, glutamine ou acide glutamique et serine. Les essais de caractérisation de ces molécules, nous a montré que leur pm est compris entre 250 et 700 da, stables à la chaleur en milieu de ph compris entre 2 et 8. 6. L'activité de ces facteurs n'est pas altérée par la lyophilisation ou la congélation. Elle est dégradée par la carboxypeptidase y, par la chaleur en milieu acide (hc1 6n, 110c, 24 h) et après traitement par des solvants organiques à 20c. Les études cliniques ont montré que l'activité FCPPMC semble indépendante du sexe et de l'âge. L'hormone de croissance (STH) ne joue aucun rôle dans le contrôle de l'activité FCPPMC. Les recherches sur l'origine de ces facteurs de croissance ont montré que ces molécules ne sont pas générées au cours de la coagulation, ni par protéolyse de macromolécules sériques ou alimentaires. Elles ne sont pas secrétées par des cellules cartilagineuses, ni des plaquettes sanguines, ni des cellules mammaires cancéreuses, ni des hybridomes et ni des hépatocytes. Par contre, la sécrétion des FCPPMC semble dépendre d'une fonction rénale normale. Ces facteurs agissent comme des cofacteurs des IGFS, mais aussi d'autres facteurs endogènes secrétés par le cartilage. Outre leur action sur la sulfatation, les FCPPM ont une activité mitogénique sur fibroblastes, lymphocytes et hybridomes et ils sont nécessaires à la croissance clonogénique des cellules cancéreuses du sein humain

  • Titre traduit

    Low molecular weight factors (lmw-gf) : purification, caracterisation, study of their origine and function


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 508 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Villers-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.