Essais de modification de la structure chimique de matériaux lignocellulosiques naturel : étude des interactions sels d'ammonium-bois

par Hassan Malek

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Bernard Loubinoux.

Soutenue en 1991

à Nancy 1 , en partenariat avec Université Henri Poincaré Nancy 1. Faculté des sciences et techniques (autre partenaire) .


  • Résumé

    Des réactions d'estérification du liège à l'état de particules sont effectuées avec de forts taux de fixation (acetylation, benzoylation). Le liège modifié chimiquement témoigne d'une meilleure résistance à l'attaque des champignons que le liège naturel. L'étude des interactions entre le bois et les sels d'ammonium à chaine grasse met en évidence une résistance remarquable au lessivage; celle-ci permet d'obtenir une protection de longue durée contre les agressions biologiques sur le bois. La structure du cation ammonium, la nature de l'anion antagoniste, la teneur en sel du bain de traitement, la nature du bois, sont autant d'éléments qui influent sur la quantité de sel d'ammonium qui se lie au bois et qui reste liée après lessivage

  • Titre traduit

    Test of modification of the chimical structure of naturals lignocellulose materials : study of interactions ammonium salts-wood


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 81 ref.

Où se trouve cette thèse ?