Mode de reproduction de "Trypanosoma brucei" dans ses populations naturelles : implications taxonomiques et épidémiologiques

par Françoise Mathieu-Daude

Thèse de doctorat en Chimie organique, minérale, analytique, industrielle

Sous la direction de Michel Tibayrenc.

Soutenue en 1991

à Montpellier 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Une analyse de genetique des populations menee sur 78 stocks de trypanosoma brucei s. L. Provenant de toute la zone de distribution du parasite, et basee sur l'utilisation de 18 loci isoenzymatiques variables, nous permet de presenter les conclusions suivantes: les populations naturelles de t. Brucei presentent une structure quasi-clonale. Les variants genetiques individualises sont assimilables a des clones naturels, ou a des familles de clones etroitement apparentes, stables dans l'espace et dans le temps. Ces clones naturels sont a considerer comme des unites taxonomiques (agamospecies) dans toute etude appliquee. Il n'est pas possible, en l'etat actuel de la genetique des populations des microorganismes, d'evaluer l'impact d'eventuels processus de recombinaison occasionnels sur le dernier des clones a l'echelle evolutive. De meme, on ne peut dire si la variabilite genotypique superieure observee dans le reservoir sauvage du parasite, par rapport aux cycles domestiques, est imputable a des phenomenes de recombinaison plus frequents, ou a une variabilite clonale plus forte. Il nous a ete possible d'individualiser un groupe de genotypes qui renferme la majeure partie des isolats humains d'afrique centrale et occidentale, et d'elaborer une sonde d'adn kinetoplastique specifique de ce groupe par la technique dite pcr. Ce groupe correspond a la sous-espece traditionnelle trypanosoma brucei gambiense. Notre sonde, qui confirme l'hypothese clonale, constitue un outil epidemiologique prometteur pour l'identification des parasites de ce groupe. Les autres sous-especes sont plutot a considerer comme des nosodemes que comme des phylums distincts

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [7], 107, [17] f., [1] f. de pl
  • Annexes : Bibliogr.: f. 100-107

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 91.MON-284
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.