Contrôle du métabolisme de "Schwanniomyces castellii" cultivé sur support solide

par Gerardo Saucedo-Castañeda

Thèse de doctorat en Biochimie. Biologie moléculaire et cellulaire

Sous la direction de Jean-Marie Navarro.

Soutenue en 1991

à Montpellier 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Ce travail porte sur la culture de schwanniomyces castellii, levure amylolytique a capacite fermentaire, en fermentation solide (fs) sur bagasse (residu de l'extraction du sucre de canne). L'analyse des gaz de fermentation s'est revelee comme l'outil le plus important pour l'etude des cultures en aerobiose et en anaerobiose. Deux outils automatises ont ete developpes pour la mesure des gaz: un qui permet d'analyser plusieurs fermenteurs simultanement et l'autre qui regule des fermenteurs en conditions non limitantes en o#2. L'adaptation de schwanniomyces a la fs nous a permis de: a) trouver le taux d'inoculation necessaire pour implanter schwanniomyces comme la flore predominante; b) demontrer le role essentiel de la regulation du ph au cours des cultures et; c) estimer le taux de croissance par la mesure du co#2. En aerobiose, le rendement en biomasse est inferieur a des taux d'aeration faible. Le systeme de regulation d'o#2 controle l'alimentation d'air dans le fermenteur, permettant d'obtenir des rendements similaires (yx/s=0,400,02) aux differentes hauteurs d'un bioreacteur cylindrique de 90 cm de hauteur. Ce systeme est simple, efficace, facile a extrapoler a d'autres fs. Aucune methode de ce type n'etait disponible jusqu'a present. La conversion d'amidon en alcool par schw. Castellii en fs a ete obtenue en conditions mixtes d'aeration: aerobie puis anaerobie. En aerobiose a lieu la production d'amylases, tandis que en anaerobiose il y a production d'alcool. L'utilisation totale de l'amidon est de 97%, dont 60% est transforme en alcool. Le rendement en ethanol est de 94. 1% par rapport a la valeur theorique. Ces resultats montrent le potentiel de schwanniomyces castellii pour la conversion directe de l'amidon en alcool par fs. L'extrapolation (echelle 410) de la production d'alcool a ete realisee efficacement grace a la conservation des bilans de chaleur et d'eau dans le milieu. Des resultats identiques dans tous les reacteurs indiquent les fortes potentialites d'application de ce critere original jamais utilise en fs

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 212 f
  • Annexes : Bibliogr.: f. 183-197

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 91.MON-272
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.