Chimie d'intercalation dans les conducteurs protoniques lamellaires

par Reja El Mejjad-Nadifi

Thèse de doctorat en Chimie organique, minérale, analytique, industrielle

Sous la direction de JACQUES ROZIERE.

Soutenue en 1991

à Montpellier 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les conducteurs protoniques inorganiques, dont la structure est basee sur la coordination d'anions tetraedriques a des metaux tri ou tetravalents formant des feuillets mineraux, representent des matrices d'accueil pour des reactions d'echange et d'intercalation d'ions ou de molecules. Le sulfate acide de fer trivalent tetrahydrate a ete utilise pour l'echange ionique et l'intercalation redox d'ions mono et divalents. Cette reaction s'accompagne d'une reduction du fer trivalent et de la formation de solutions solides entre l'ion oxonium ou le dihydrate du proton, et l'ion intercale. Le phosphate acide de zirconium (formes alpha et gamma) a ete employe pour l'intercalation d'aniline. Dans l'absence de centre redox interfoliaire, la reaction s'accompagne de transfert de proton. L'oligomerisation ou la polymerisation de l'aniline a lieu en presence de cuivre divalent dans la region interlamellaire. Les produits ont ete caracterises par des methodes spectroscopiques (infrarouge, raman, diffusion inelastique de neutrons, ultraviolet-visible, mossbauer, exafs) et structurale (diffraction de rayons x sur poudre)

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [4], vi, 154 p
  • Annexes : Notes bibliogr

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 91.MON-267
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.