Comportement de quelques enzymes du métabolisme oxydatif et des phénols au cours des interactions du piment ("Capsicum anuum") avec le "Phytophthora capsici" ou avec le virus de la mosai͏̈que du tabac (VMT)

par Yves Lizzi

Thèse de doctorat en Sciences. Biologie et physiologie des organismes et des populations

Sous la direction de Philippe Jean Coulomb.

Soutenue en 1991

à l'Université de Montpellier (1289-1970) .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les necroses qui apparaissent lors de l'interaction du capsicum annuum (piment) avec le phytophthora capsici (l'agent du mildiou) ou le virus de la mosaique du tabac (vmt), sont accompagnees de fortes augmentations des activites peroxydasiques solubles. Au cours de l'infection fongique, l'amplitude des variations est plus importante chez le cultivar resistant que chez le cultivar sensible. Une infection virale systemique ne modifie pas significativement cette activite. L'activite peroxydasique est supportee par plusieurs fractions. Une reponse race- ou pathotype cultivar est observable au cours des interactions necrotiques. L'une des fractions est fortement inductible. La fraction polyphenol-oxydasique soluble voit egalement son activite augmenter au cours de ces interactions necrotiques. Un deplacement de l'activite vers les parois cellulaires est observable dans les tissus infectes. Dans les zones entourant la necrose provoquee par le champignon, la peroxydase et la catalase solubles ont un gradient d'activite inversement proportionnel. La contamination par le p. Capsici provoque une stimulation de l'activite peroxydasique soluble localisee dans le compartiment intercellulaire ou toutes les fractions sont representees. Leurs comportements differents laissent supposer un role particulier pour chacune d'entre elles. Par contre, l'activite catalasique diminue dans le compartiment intercellulaire. Les composes phenoliques solubles de c. Annuum sont representes par l'acide chlorogenique et divers glycosides d'apigenine et de luteoline dont l'un a ete identifie a l'apiine. En regle generale, au cours des differentes interactions, le taux de ces composes diminue et plus particulierement au cours des interactions avec le p. Capsici. Dans ce cas, une activite glucosidasique d'origine fongique serait en partie responsable de cette baisse. Seuls, certains de ces composes phenoliques sont presents dans les espaces intercellulaires ou leur concentration est en augmentation au cours de l'infection fongique et notamment chez le cultivar resistant

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 237 f.-[15] f de pl.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.: f. 214-237

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T MON 91-11
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 91.MON-255
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.